Goodbye Loneliness

Je suis allée à l’amour sans le connaître, si ce n’est des bribes insensées.
J’y ai plongé mon âme et mon corps dénudés avec craintes et espoirs.

Les œillères et les peurs se sont effritées. Je me croyais seule et forte dans l’armure déchiquetée de mon cynisme.
Je l’ai arrachée, emportant des lambeaux de chairs mortes et de sombres pensées. Avec toi. Si loin, si proche; désormais nous ne vivons qu’ici.
Maintenant, il y a ces secondes qui ne finissent pas d’exploser, qui déchirent les voiles, qui nous séparent, qui nous unissent plus que tout.
Je suis allée à toi sans rien n’attendre qu’un instant de plaisir, d’étreintes et de sueurs.
Effeuiller la rose de ton ventre, qu’il ne reste d’autres pétales que celles que tu ouvres pour moi, goûter aussi les épines de nos différences, les enfoncer loin en moi et en jouir aussi.
Nous apprendre l’une à l’autre.
Mais alors… S’inspirer d’exemples ?
Sommes nous si différentes ?
Qu’importe, notre amour nous appartient.
Ses mille facettes, mille fois vues, ne brillent que pour nous.
Enfin vivantes, savourant tout les moments.
Loin des orages et du vide. Portées en avant.
Passionnées comme notre premier baiser, langoureuses comme au premier soir, décidées.

Encore.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.