Crime Scene Part V

Cela serre, mord. Il se balance, retenu dans l’étroitesse du siège. Rien ne sert de combattre. Se laisser porter, Vers quelle autre cellule ? Qui seront-ils cette fois pour le mordre, l’ouvrir encore plus, vider et remplir son humanité de leurs désirs, encore et encore. Ici il n’y a plus de choix, alors qu’importe la honte et la jouissance, qu’importe le temps et le corps. Il n’y a plus qu’un noyaux inviolable, ce moi si frêle et chéri.

Il ne le voit pas lorsqu’on l’assigne à son côté. Ile ne veut pas le voir. Il l’entend pourtant.
Lui si jeune et cet homme si vieux. Plaintif il s’exprime, s’amende, interroge alentours. Un suicide innocent, un appel. Pourquoi, pourquoi, encore pourquoi. Je n’ai rien fait pourtant dit il. Non ici personne n’a rien fait, ici nous sommes tous victimes de malentendus, nous le savons tous. C’est eux qui ne nous comprennent pas et qui nous jugent. Nous nous sommes solidaires des crimes que nous avons pas commis. Et quand bien même coupable, on s’en vantent, on est fier. Mais lui il se lamente, il a honte et le crie à qui veut l’entendre. Il signe déjà son épitaphe ce con. Sa petite fille. Il ne l’a pas touchée, Non. Il n’a rien fait. Non. On l’accuse à tort et il pleure et il demande à l’aide. Non. Arrête ! Tais toi ! Arrête ! Mais il poursuit.Le jeune homme, coupable de toute son âme, pressent l’issue.

La grogne du moteur s’arrête. L’intensité plombée du ciel agresse le regards quand on les pousse hors du fourgon de transfert.
Toujours, en ligne, toujours attachés, toujours élimés, les prisonniers sont vite emmenés dans les sous-sols des tours de cages. Couloirs nus, suivre, ne pas savoir, ne plus résister, protéger ce qui reste de soi. Indifférent, feindre l’habitude.

Une porte encore. Il ne connait plus que ça, cages et portes et couloirs. Entravé ou enfermé. A quoi bon lutter. Il n’ira nulle part, le monde dehors l’a mis ici pour ne pas penser au mal. Pour l’oublier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s