One Eyed Fuck

La cantine jaunie de tabac maculée se révèle joyeuse finalement. Les omelettes se brouillent de rouge délicieux, de chairs rances, de désirs assouvis. Diane pisse sur la gueule avariée du garde, dérisoire pantin. Elle ajuste sa prochaine flêche. Découdre les stries de ses muscles, l’infibulation morne d’années tendues dans ses chairs ankylosées dans cet instant de précision.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.