Crime Scene Part V

Cela serre, mord. Il se balance, retenu dans l’étroitesse du siège. Rien ne sert de combattre. Se laisser porter, Vers quelle autre cellule ? Qui seront-ils cette fois pour le mordre, l’ouvrir encore plus, vider et remplir son humanité de leurs désirs, encore et encore. Ici il n’y a plus de choix, alors qu’importe la […]

Lire la suite Crime Scene Part V

One Eyed Fuck

La cantine jaunie de tabac maculée se révèle joyeuse finalement. Les omelettes se brouillent de rouge délicieux, de chairs rances, de désirs assouvis. Diane pisse sur la gueule avariée du garde, dérisoire pantin. Elle ajuste sa prochaine flêche. Découdre les stries de ses muscles, l’infibulation morne d’années tendues dans ses chairs ankylosées dans cet instant de précision.

Lire la suite One Eyed Fuck

BRÛLURES D’ANGES

Atelier d’écriture: décrire une ville sous forme de poème et de métaphores Nous flottons au dessus d’une mer de pierres et de goudrons. Chaude de brumes trompeuses. Mirage de palmes décaties. Tituber jusqu’au débarcadère des séraphins, rassis d’un long envol. Finies les bulles dorées et le sourire complice des hôtesses de Paname. LAX enfin, libertinage […]

Lire la suite BRÛLURES D’ANGES

Pension Complète

Consigne d’écriture: Pensez à un logement INCROYABLE que vous avez occupé dans notre chère (dans tous les sens du terme) capitale… Ca peut être positif ou négatif, bien entendu… Décrivez-le précisément, racontez comment vous avez atterri là, comment l’envie d’y rester ou de décamper fissa vous est venue, ce que vous en avez retiré comme […]

Lire la suite Pension Complète

Un sentier si battu

Consigne de l’atelier d’écriture dans le cadre de Saint-Gilles, ville des mots… définir un mot d’origine étrangère et francisé… Autriche mon amour ! Ou mère de mes vices ? Monsieur, ou mon seigneur sans doute si l’on se prévaut d’étymologie. Puisqu’auto-proclamé psychiatre, vous vous prévalez de tout. De maîtriser nos âmes jusqu’à nos orifices qui plaisent tant à […]

Lire la suite Un sentier si battu

Crime Scene (intermede 1)

The floor. Dusty, watered shit. Well, you’re still alive. Your inmates were stoned. They couldn’t find their own shit while you wake up in the stinkiness of the cell broken toilets. You’re still smashed. The jaw aches but you’re so high on the free drugs they feed you that you don’t even care. Another day […]

Lire la suite Crime Scene (intermede 1)

Kikkoman Blues…

Kawaï Ketchup Kino präsentiert fur el MOTHRA de VENICE 卐 KIKKOMAN BLUES 卍 opening credits Je dormais encore, le cul béant. Mon amant de pacotille caressait ma croupe de sa morve ronflante. Nos torves étreintes s’étaient vite éteintes dans le graillon et la bière. Cimetière de nos bite, qui trop vite débandaient et nous rappelait […]

Lire la suite Kikkoman Blues…